HomeHome  PortalPortal  CalendarCalendar  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log in  

Share | 
 

 Journée Internationale contre les Violences Faites aux Femme

Go down 
AuthorMessage
Pascal
Admin
avatar

Number of posts : 225
Localisation : France
Organisation : UL CNT Besançon
Registration date : 2006-08-20

PostSubject: Journée Internationale contre les Violences Faites aux Femme   Sat Nov 25, 2006 10:16 am

25 novembre : Journée Internationale contre les Violences Faites aux Femmes
Lutter contre les violences sexistes ! Lutter pour l’égalité !

Quelques chiffres rappellent que dans toutes les classes sociales, les femmes continuent, ici, en France, à souffrir de l’oppression sexiste :

- Une femme sur 10 déclare être victime de violences conjugales en France et une femme sur cinq a été victime de la violence de son compagnon au moins une fois dans sa vie dans l’Union Européenne (enquête de 1999).
- En 2005, sur la base d’une enquête menée sur deux années (2003 et 2004) pour le compte du ministère de la Cohésion sociale et publiée le 23 novembre, on apprenait qu’une femme meurt assassinée tous les quatre jours par son compagnon en France. Ce chiffre se base sur les chiffres de la police et de la gendarmerie collectés dans le cadre de « morts violentes survenues au sein du couple », chiffres qui ne comptabilisent ni les faits non-élucidés, ni les disparitions, ni les suicides de femmes victimes de violences. Or, le rapport 2006 de l'Observatoire National de la Délinquance (OND) annonce qu'une femme meurt de violence conjugale une tous les deux jours. Et pour rester dans les chiffres de l’horreur, en 2004, pas moins de 34.848 violences non mortelles ont été commises sur les femmes par leur conjoint ou ex-conjoint, soit une hausse de 13,6% par rapport à 2002, révèle le rapport de cet observatoire, fondé sur les données fournies par les services de gendarmerie et de la police nationale. Quant aux meurtres et aux viols commis sur concubines, ils ont respectivement augmenté de 13% et de 35,2% en trois ans (de 2002 à 2004).
- Selon les chiffres de l’an 2000, 25.000 femmes sont victimes de viol chaque année, dont 8.000 seulement sont recensés officiellement. Dans 74% des cas, la femme connaît son agresseur.
- Selon l'Office central pour la Répression du trafic des êtres humains (l'OCRTEH), il y a 15.000 à 18.000 personnes soumises à la prostitution en France… dont 63% sont étrangères et plus de 33% originaires des pays de l’Est. On estime à 500.000 le nombre de femmes et filles d’Europe de l’Est forcées à la prostitution en Europe.
- Selon le Haut Conseil à l'intégration 70.000 jeunes filles vivant en France seraient susceptibles d'être victimes de mariages forcés, plusieurs associations et organisations considèrent que ce chiffre est sous-estimé.
- On estime qu'au moins 30.000 femmes et fillettes excisées vivent actuellement en France. Différentes organisations avancent le chiffre de 10.000 à 20.000 petites filles originaires d'Afrique, exposées au risque d'excision.

Au niveau mondial aussi, les chiffres et statistiques hurlent la nécessité de lutter contre l’oppression des femmes :

- Dans le monde entier, 130.000.000 fillettes et jeunes femmes ont subi la Mutilation Génitale Féminine (MGF).
- A l'échelle de la planète, au moins 1/3 des femmes ont été battues, contraintes à des rapports sexuels ou maltraitées de quelque autre manière, la plus souvent par une personne de sa connaissance (mari, membre masculin de la famille). Près de 50% des femmes dans le monde ont été battues ou maltraitées physiquement à un certain moment de leur vie par leur partenaire. Une femme sur quatre est maltraitée durant la grossesse.
- Pas moins de 5.000 femmes et filles sont victimes, chaque année, de " crimes d'honneur, souvent pour le "déshonneur" d'avoir été violées, dont 1.000 pour le seul Pakistan. Ce chiffre s’élève à 275 pour les 6 premiers mois de 2006 au Kurdistan irakien, et à 185 depuis le début de l'année en Afghanistan.
- On évalue à 4.000.000 par an, dans le monde entier, le nombre de femmes et de fillettes achetées et vendues à un mari, un proxénète ou un marchand d'esclaves.
- Au moins 60.000.000 de filles meurent chaque année du fait d'avortements, d'infanticides ou d'absence de soins en raison de leur sexe.
- 2.000.000 de fillettes âgées de 5 à 15 ans sont livrées chaque année à la prostitution.
- Aux Etats-Unis, une femme est battue toutes les 15 secondes par son partenaire.
- En Asie, on estime à 90 millions le nombre de filles manquantes suite à des avortements sélectifs, des infanticides ou par manque de soin (chiffres tirés du Monde Diplomatique, juillet 2006).

Ce ne sont là que quelques chiffres sur quelques-unes unes des formes les plus atroces et les plus barbares de l’oppression des femmes, chiffres qui, comme toutes les statistiques, ne permettent pas de donner un véritable aperçu de la réalité ! Derrière chacun de ces chiffres effrayants, c’est l’histoire individuelle tragique de milliards de femmes, de milliards d’êtres humains soumis à la torture, à la violence, au viol, condamnées à mort, humiliées, bafouées au plus profond de leurs êtres, niées en tant qu’êtres humains ! Et il n’est question, là, que des formes les plus horribles de l’oppression des femmes, on pourrait ajouter, noircir des pages et des pages, sur ce sujet, ajouter les inégalités en ce qui concerne les droits sociaux par exemple ! Non, une encyclopédie en 20 volumes ne suffirait pas pour exprimer tout ce que subissent les 51% de la population mondiale uniquement parce qu’elles sont nées femmes ! Et si les formes de la violence peuvent être différentes, on remarque bien que la violence et l’oppression dont sont victimes les femmes est bien un phénomène universel, touchant toutes les cultures et tous les continents.

Si dans de nombreux pays, les législations en vigueur écrivent noir sur blanc l’inégalité de genres, si un véritable apartheid sexiste est imposé aux femmes dans de nombreuses parties du monde, les chiffres de la violence conjugale en France et du nombre de femmes assassinées dans des crimes sexistes, montre bien que la lutte féministe, universelle, est toujours d’actualité, y compris dans les métropoles impérialistes.

Refusant toutes les formes de discriminations racistes et sexistes, l’Union Locale CNT de Besançon appelle à participer aux actions du 25 novembre et en particulier à celles organisées par Solidarité Femmes à 14 heures, Esplanade des Droits de l’Homme (Mairie) à Besançon.

UL CNT Besançon

_________________
The basis of socialism is the human being.
Socialism is the movement to restore human being's conscious will.

Mansoor Hekmat
Back to top Go down
View user profile http://cnt25.over-blog.com/
 
Journée Internationale contre les Violences Faites aux Femme
Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
 :: Informations, discussions and declarations by subjects :: Women rights and feminism-
Jump to: